top of page
  • Photo du rédacteurLe Bouard Avocats

La déclaration préalable à l'embauche d'un salarié

La découverte du monde professionnel passe souvent par la sécurisation des droits sociaux et par l'accomplissement de diverses formalités. Parmi celles-ci, la déclaration préalable à l'embauche (DPAE) occupe une place centrale pour les employeurs et les nouveaux salariés. Que vous soyez chef d'entreprise, gestionnaire de ressources humaines ou futur employé, il est indispensable de connaître les obligations et les démarches attachées à cette procédure. Cet article explore en détail les aspects cruciaux de la DPAE, de sa définition jusqu'aux bénéfices qu'elle apporte aux différents acteurs concernés.


Qu'est-ce que la déclaration préalable à l'embauche  ?


La déclaration préalable à l'embauche, également connue sous le sigle DPAE, est une formalité administrative obligatoire en France. Elle permet de déclarer un nouveau salarié avant sa prise de poste effective. Cette démarche a pour but principal de notifier les organismes sociaux compétents de l'arrivée de ce nouvel employé au sein de l'entreprise, garantissant ainsi une couverture sociale immédiate.


Pour les entreprises qui souhaitent être en conformité avec le droit du travail, le recours à un avocat droit du travail pour employeur peut s'avérer très utile pour éviter des erreurs susceptibles de lourdes sanctions.




déclaration préalable à l'embauche d'un salarié


Les obligations légales liées à la DPAE


Formalités à respecter


Avant l’embauche effective, l’employeur doit transmettre la déclaration à l'administration, généralement via les services en ligne de l'URSSAF (Union de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d'Allocations Familiales). Cette transmission peut se faire :


  • Par télétransmission, via le portail de l’URSSAF.

  • Par courrier postal, en utilisant le formulaire officiel prévu à cet effet.


L’employeur doit veiller à conserver le récépissé de la déclaration comme preuve du respect de cette obligation légale.


Article sur le même sujet : comment embaucher un salarié étranger ?

Qui est concerné par la DPAE  ?


Employeurs


Toute entreprise, quel que soit son secteur d'activité, est soumise à l’obligation de procéder à une DPAE pour chaque nouvelle embauche. Sont exclus de cette obligation les stagiaires et les bénévoles non rémunérés mais sont inclus tous les contrats à durée déterminée (CDD) comme indéterminée (CDI).


Salariés


Tous les futurs salariés sont concernés par cette démarche. Cela inclut aussi bien les primo-employés que ceux effectuant un retour sur le marché du travail après une période d'inactivité. Les travailleurs saisonniers, temporaires et les apprentis entrent également dans ce cadre.


Exemples pratiques


  • Embauche en CDI : Un artisan décide d'embaucher un apprenti en contrat à durée indéterminée. Avant la date de début du contrat, il transmet la DPAE via le site de l'URSSAF.

  • Travail saisonnier : Une exploitation agricole engage des travailleurs saisonniers pour la récolte estivale. Chaque contrat nécessite une déclaration individuelle auprès des services compétents.





Les objectifs de la DPAE


Sécurisation des droits sociaux


La principale mission de la DPAE est d’assurer une couverture sociale complète au salarié dès son premier jour travaillable. Cette formalité garantit que le nouveau salarié est immatriculé auprès des organismes de sécurité sociale, lui donnant ainsi accès à divers avantages comme :


  • Une protection contre les risques professionnels.

  • L’ouverture de droits à la retraite et aux prestations familiales.

  • Le bénéfice des indemnités journalières en cas d'arrêt maladie.





Contrôle du travail illégal


Cette démarche vise également à lutter contre le travail dissimulé ou non déclaré. En rendant obligatoire cette déclaration, l'État s'assure que tous les employés bénéficient des mêmes conditions de travail et de rémunération, renforce les contrôles fiscaux et limite la fraude sociale.


Régulations juridiques uniformisées


En outre, la DPAE permet d’uniformiser les procédures administratives, assurant ainsi une meilleure gestion des registres relatifs aux embauchés. Les informations contenues dans ces déclarations sont utilisées par différentes entités étatiques pour vérifier la régularité et la stabilité économique des établissements employeurs.




Droits et responsabilités des parties prenantes


Droits des salariés


En tant que salarié, l'enregistrement de votre DPAE vous confère plusieurs droits protecteurs. Dès votre première journée chômée, vous êtes éligible aux allocations chômage sous réserve de répondre aux critères généraux d'éligibilité. De plus, en cas d'accident de travail, vous serez immédiatement couvert par l'assurance maladie professionnelle.


Responsabilités des employeurs


L'employeur est tenu de réaliser la déclaration préalablement à toute embauche effective. Le manquement à cette obligation est sévèrement puni par la loi, pouvant aller jusqu’à des sanctions pénales telles que des amendes importantes voire des peines d'emprisonnement. L’employeur doit donc s'assurer que toutes les formalités sont remplies en temps voulu et de manière correcte afin d'éviter tout risque juridique.


Comparaison entre PME et grandes entreprises


Si les petites et moyennes entreprises (PME) peuvent trouver la procédure complexe et nécessitant une organisation stricte, elles ont souvent moins de flux RH que les grandes entreprises, facilitant la tâche sur certains aspects. À contrario, les grandes entreprises doivent gérer des volumes importants de DPAE, impliquant des systèmes de gestion RH sophistiqués mais rendant cette tâche routinière grâce à l'automatisation.


Le processus détaillé de la DPAE


Étape par étape


  • Collecte des informations : Le nouvel employé fournit ses données personnelles incluant son numéro de Sécurité sociale, ses coordonnées et son état civil.

  • Préparation du dossier : L'employeur compile les renseignements nécessaires et prépare les documents justificatifs ad hoc.

  • Transmission de la déclaration : Effectuée principalement en ligne via le portail URSSAF, quoique le courrier postal reste une option moins utilisée.

  • Réception du récépissé : L’URSSAF envoie une confirmation que l’employeur conserve précieusement pour prouver la conformité de la démarche.


Impact de la DPAE sur la relation employeur-employé


Confiance mutuelle


Le fait d’avoir accompli correctement la DPAE établit un climat de confiance entre l'employeur et le salarié. Ce dernier sait que ses droits sont pris en compte et se sent sécurisé dans ses nouvelles fonctions. Par extension, cela favorise une bonne ambiance de travail et une meilleure productivité.


Transparence administrative


De plus, la transparence administrative permise par cette déclaration simplifie grandement les interactions futures entre les parties, notamment en termes de gestion des congés, de jours de maladie ou de risques professionnels. Cette simplicité administrative a des répercussions positives nettes sur l'ensemble du processus de gestion des ressources humaines.


Renforcement des droits sociaux


Enfin, cette formalité vient en appui des politiques sociales visant à renforcer les droits du travailleur, garantissant un traitement équitable et préservant la dignité humaine. Une employabilité durable et une réduction des disparités au sein du marché de l'emploi découlent directement de ce système réglementaire rigoureux.




Questions fréquentes autour de la DPAE


Puis-je effectuer moi-même la DPAE ?


Il est parfaitement possible d'effectuer soi-même cette déclaration si vous êtes un petit employeur ou si vous avez une bonne maîtrise des outils électroniques proposés par l'URSSAF. Néanmoins, recourir à un expert-comptable ou à un prestataire spécialisé reste une option sûre pour pallier les erreurs éventuelles.


Que faire en cas de refus ou d'erreur dans la DPAE  ?


Un refus ou une erreur peut parfois survenir lors de la validation par l'URSSAF. Dans ce cas, il convient de rectifier rapidement les informations erronées et de re-soumettre la déclaration. Si le problème persiste, prendre contact directement avec un interlocuteur URSSAF ou solliciter des conseils juridiques peut permettre de résoudre efficacement la situation.


Quels sont les délais pour compléter une DPAE  ?


La déclaration doit être effectuée impérativement avant l'embauche effective du salarié. Le mieux est de ne pas attendre le dernier jour pour ce faire, car toute omission pourrait avoir des conséquences regrettables tant pour l'employeur que pour le salarié concerné.

29 vues0 commentaire

Comments


bottom of page