top of page
  • Photo du rédacteurLe Bouard Avocats

Tarifs réglementés de postulation des avocats en matières spécifiques

Dernière mise à jour : 8 sept. 2023

Suite à la publication officielle du Journal officiel du 29 août 2023, un nouvel arrêté concernant les tarifs réglementés de postulation des avocats a été introduit. Ce document a une importance cruciale pour les professionnels du droit et les justiciables car il structure la manière dont les services juridiques seront tarifés dans certaines matières spécifiques pour les deux prochaines années.


II. Portée temporelle de l'arrêté sur la postulation


A. Durée d'application des tarifs

Conformément à l'article 1er du Code de commerce, sous la référence art. A. 444-187, les tarifs en vigueur seront maintenus du 1er septembre 2023 au 31 août 2025. Cette stabilité tarifaire permettra aux avocats et à leurs clients de planifier financièrement leurs actions en justice avec une certaine prévisibilité.


B. Dispositions transitoires

L'importance des dispositions transitoires ne saurait être sous-estimée car elles traitent de la continuité des affaires judiciaires. Ces dispositions, énoncées à l'article 2, prévoient notamment :

  • L'application des tarifs antérieurs pour les instances devant les tribunaux judiciaires engagées avant le 1er septembre 2017, date marquant l'entrée en vigueur du décret n° 2017-862 (9 mai 2017).

  • Le maintien des tarifs préexistants pour les représentations devant les cours d'appel pour les procédures entamées avant l'adoption de la loi du 25 janvier 2011.

  • La conservation des tarifs définis par l'arrêté du 6 juillet 2017 pour les instances initiées entre le 1er septembre 2017 et le 31 août 2019.

  • L'application des tarifs issus de l'arrêté du 8 août 2019 pour les affaires entamées entre le 1er septembre 2019 et le 31 août 2021.

  • Enfin, les tarifs établis par l'arrêté du 2 août 2021 s'appliqueront pour les instances commencées entre le 1er septembre 2021 et le 31 août 2023.

III. Exceptions territoriales


A. Territoires d'exception

Il convient de noter, d'après l'article 3, que cet arrêté ne s'appliquera pas dans les départements de la Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. La spécificité de ces régions, souvent liée à leurs particularités historiques et législatives, nécessite des dispositions dérogatoires.


B. Application dans les îles Wallis et Futuna

Conformément à l'article 4, l'arrêté sera bien en vigueur dans les îles Wallis et Futuna, garantissant ainsi l'uniformité des tarifs juridiques sur ce territoire d'outre-mer.


IV. Entrée en vigueur

Il est primordial pour les praticiens du droit et les parties concernées de noter que cet arrêté est devenu effectif dès le 1er septembre 2023.


V. Conclusion

La clarté et la prévisibilité sont essentielles dans le domaine juridique. Cet arrêté, par sa structure et ses précisions, offre aux avocats et à leurs clients une vision claire de la tarification pour les deux prochaines années. Toutefois, comme toujours, il sera crucial pour les avocats de rester informés des éventuelles modifications ou clarifications futures à cet égard.

30 vues0 commentaire
bottom of page